facebook
inscription newsletter


<<
© Karl Van Welden
 

mars ii
karl van welden
(belgique)

samedi 18 juin à 22:00
église saint-etienne

 

version in situ

durée : 70 minutes

TP 25€ / TR 20€ / TPR 12€

Conception, direction, son, composition
Karl Van Welden
Dramaturgie Bart Capelle
Son, composition, piano Frederik Croene
Ingénieur du son, composition
Vincent Malstaf
Machinerie et réalisation
Maarten De Vrieze
Création lumière Jelle Moerman

Production wpZimmer (Anvers)
Coproduction CDC Uzès danse, Vooruit (Gand), Gessnerallee (Zürich), Le Vivat (Armentières), IN SITU / TAKT Dommelhof (Neerpelt), La Strada (Graz), METROPOLIS (Copenhague)
Avec le soutien du Gouvernement Flamand, LOD (Gand). Remerciements à Piano’s Maene.

 

++ site web ++

 
 
 

Pour clore son édition 2016, le festival Uzès danse vous invite à un récital de piano pour le moins singulier, à la fois musical et résolument plastique. Un subtil et poétique voyage imaginé par Karl Van Welden et le compositeur interprète Frederik Croene, à partir d’une réflexion autour de l’impact des catastrophes sur notre pensée. Soit donc un pianiste et son instrument, qui se révélera plus autonome qu’il n’y paraît traditionnellement. Une lutte lente et progressive va ainsi se glisser dans ce duo initialement délicat et presque aérien. Dans ce paysage plongé dans la pénombre s’immisce un troisième élément : une pluie de cendres volcaniques. Délicate, elle aussi. Au départ en tout cas… MARS II, un vertige musical et visuel, qui vous emportera d’un ciel nocturne jusqu’au bouillonnement du magma pour, au final, vous abandonner suspendus et fragiles dans l’apesanteur du cosmos.

The festival closes with a distinctly unconventional recital on a player piano, in which a poetic journey through a contemplation of the effect of disasters on our thought gradually turns to struggle between pianist and instrument. A gentle rain of volcanic ash becomes a menacing storm, slowly transforming the music and image, until the whirlwind subsides into a tenuous peace.

 

En 2006, Karl Van Welden (1980, Belgique) lance United Planets, un cycle de travail visuel et performatif basé sur la présence terrestre ou humaine dans l’univers. Comment notre « petite » humanité se rapporte à l’immensité de l’univers ? Cette question cruciale guide ses créations artistiques. Il mélange les disciplines artistiques et n’hésite pas à sortir des théâtres pour jouer dans des endroits inhabituels. SATURN, créé en 2011, est une série de performances-installations portant sur la distance, l’intimité, l’infini, le contrôle et la puissance par rapport au paysage contemporain. Elle a été présenté dans le cadre de la Capitale européeene à Marseille en 2013. La série MARS met l’accent sur la résistance humaine contre les grandes forces physiques. La série a commencé avec IMAGES POUR MARS I, une œuvre vidéo dans laquelle deux soldats se penchent lentement l’un vers l’autre, leurs pieds maintenus dans une couche de béton. En dehors de ce cycle de travail, Karl Van Welden crée des dessins, des peintures, des installations, des vidéos et des œuvres en trois dimensions, qui peuvent être comme des réflexions, des études préliminaires, mais pourraient tout aussi facilement exister de manière autonome. En février 2015, il a créé l’installation performative A Fall au Kaaitheater (Bruxelles). Son installation photographique MONOCULARS a été présenté dans des expositions de groupe à De Warande (Turnhout) et C-Mine (Genk) en 2015.

 

© 2016 UZÈS DANSE |conception antoine+manuel |