facebook
inscription newsletter


<<
© Boriana Pandova
 

balkan dance reality show
iva sveshtarova, rose beermann, sonja pregrad & willy prager
(bulgarie / allemagne / croatie)

samedi 18 juin à 17:00
salle de l'ancien évêché

 

durée : 70 minutes

TP 15€ / TR 12€ / TPR 9€

Performance Rose Beermann, Willy Prager, Sonja Pregrad, Iva Sveshtarova
Assistante à la dramaturgie Angelina Georgieva
Son Emilian Gatsov - Elbi
Voix Stephan A. Shtereff

Production Brain Store Project et Fourhanded Avec le soutien financier du ministère de la Culture de Bulgarie, le ministère de la Culture de la République de Croatie et la ville de Zagreb.
Coproduction fabrik Potsdam, CDC Uzès danse et théâtre de Nîmes, dans le cadre du programme ÉTAPE DANSE, initié par l’Institut Francais Deutschland / Bureau du Théâtre et de la Danse et fabrik Potsdam avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication - DGCA et la ville de Potsdam, Station - Service for Contemporary Dance (Belgrade), Nomad Dance Academy, Life Long Burning (avec le soutien du Programme Culture de l’Union européenne).
Avec le soutien du Goethe-Institut Bulgarie, du Derida Dance Centre - centre de danse contemporaine, dans le cadre de son programme de résidence, et du Zagreb Dance Centre.

 
 >>
 

Sur une scène recouverte d’une toile cirée plutôt rétro, quatre improbables créatures-peluches observent le fond de la scène. Assis ou couchés, ce coq, ce cerf, ce loup et ce renard se mettent imperceptiblement en mouvement et esquissent un bien étrange ballet pour quadrupèdes quelque peu amortis. Leur lenteur est d’autant plus décalée que résonnent au plateau les bourrasques du Sacre du printemps de Stravinsky… Voilà pour les premières images de ce Balkan Dance Reality Show, signé par quatre artistes qui ont choisi de se réunir ici pour collectivement interroger le concept des Balkans et les clichés liés à ce territoire mosaïque d’Europe méridionale. Pleine d’autodérision, leur (en)quête en profitera pour explorer le terrain de la télé-réalité, pointe culturelle de l’iceberg du libre échange globalisé. Le mariage de ces deux thématiques pourrait sembler absurde. Il se révèle au final un subtil et ironique pied de nez scénique aux logiques mondialisées de rapidité, compétitivité, efficacité… tout aussi absurdes…

Four improbable figures on a stage covered with a retro oilcloth – cock, deer, wolf and fox – begin a bizarre, slow ballet to the effusion of the Rite of Spring. This collective, self-deprecating exploration of the clichés around the mosaic of the Balkans is juxtaposed with reality TV, that cultural tip of the globalized free-exchange iceberg, for a subtle jab at our competitive world.

 

Iva Sveshtarova est une artiste et interprète de Sofia. Elle se forme en danse et arts de la scène en Bulgarie et en Allemagne. Elle a travaillé au Portugal comme interprète au sein de l’institut d’art dramatique, et avec des réalisateurs et chorégraphes tels que Nikolay Georgiev, Filipe Pereira, Galina Borissova, Deufert&Plischke, Thomas Lehmen, Ani Vaseva, Maren Strack. Elle rencontre Willy Prager dans une formation à Sofia, avec qui elle crée Our last pas de deux after Galina Borissova (2014). Et rencontre Rose Beerman lors de ses études en Allemagne. Elle crée avec elle Strip naked, talk naked et Show me how en 2014. Parallèlement, elle crée ses propres pièces et est cofondatrice d’une école de danse et d’un festival de danse contemporaine à Sofia, Antistatic.

Rose Beermann est chorégraphe et interprète basée à Berlin. Elle a étudié à Francfort, à Berlin et à Giessen où elle rencontre Iva Sveshtarova pendant leur cursus « chorégraphie et performance ». Elle est interprète chez Susanne Zaun, pour le collectif Swoosh Lieu, le réalisateur Peter Ott et d’autres. Elle crée en collaboration avec d’autres artistes, mais aussi ses propres travaux : Velocity Pumps (2011), A brand new species (2012) et There is a better version of you out there (2015).

Sonja Pregrad est une interprète et créatrice croate. Elle a étudié à Amsterdam et à Berlin, où elle rencontre Willy Prager. Depuis, ils ont créé ensemble les performances Transformability (2012) et SEQUEL FOR THE FUTURE// a dance in 2043 / a dance in 2044 (en 2013/14). Sonja est aussi l’auteur de pièces solo : Oh my body, if only you were here with me et Carnival tent rusts in the evening breeze et travaille également en collaboration avec divers artistes parmi lesquels Boris Charmatz, Isabelle Shad, Sanja Ivekovic, Marjana Krajac, Lea Martini, Shahryar Nashat, Siegmar Zacharia. Depuis 2007, elle est cofondatrice et organisatrice de Improspections, un festival pour l’improvisation et le spectacle vivant à Zagreb.

Willy Prager est un artiste de Sofia. Pendant ses études en danse et arts de la scène, il rencontre Iva Sveshtarova à l’Université de Plovdiv et Sonja Pregrad à Berlin.Il a travaillé avec des réalisateurs et chorégraphes tels que Galina Borissova, Nikolai Georgiev, David Zambrano, Alan Bien et participé à des projets de Deufert& Plischke, Thomas Lehmen, Dalija Acin, Ivo Dimchev. Il crée des œuvres en collaboration avec Iva Sveshtarova et Sonja Pregrad, et signe Victory Day, création pour laquelle il reçoit un prix au Festival Impulstanz à Vienne en 2013. Il est cofondateur avec Iva Sveshtarova du festival Antistatic et du réseau de danse des Balkans : Nomad Dance Academy.

 

© 2016 UZÈS DANSE |conception antoine+manuel |