facebook
inscription newsletter


<<
© Philippe Vu
 

atlas / études
michèle murray
play (france / états-unis)

samedi 11 juin
à 11:00, parc du duché,
étude #2 (10') et #3 (17')
TP 12€ / TR 9€ / TPR 6€

à 16:30, cour du lycée guynemer,
étude #4 (15'), étude #6 (14')
et étude #5 (11')
TP 12€ / TR 9€ / TPR 6€
bord de plateau (30')

à 19:00, belvédère
étude #1(14')
Accès libre

*bénéficiez du tarif réduit en suivant le parcours complet*

Direction artistique Michèle Murray
Collaboration artistique Maya Brosch

étude #1
Création, interprétation les étudiantes de la ZZT HFMT Köln Musique Tindersticks
étude #2
Création, interprétation Elodie Fuster Puig, Marie Leca Musique Bernard Parmegiani
étude #3
Création, interprétation Manuel Molino, Jonathan Sanchez Musique Angelo Badalamenti
étude #4
Création, interprétation Elodie Fuster Puig, Marie Leca, Manuel Molino, Jonathan Sanchez Musique Gerome Nox
étude #5
Création, interprétation Elodie Fuster Puig, Manuel Molino Musique Gerome Nox
étude #6
Création, interprétation Marie Leca, Jonathan Sanchez

Production Association Stella
Aide à la production ZZT Zentrum Zeitgenössischer Tanz - Hochschule für Musik und Tanz (Cologne-Allemagne), Espace Bernard Glandier (Montpellier), Chemins de la Culture 2014 - dispositif d’aide à la création CG 34
Accueils en résidence Espace Bernard Glandier (Montpellier), Théâtre La Cigalière (Serignan) Remerciements à ICI-CCN Montpellier pour le prêt de studio.
La structure PLAY / Michèle Murray reçoit le soutien de la DRAC Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (aide au projet), de la ville de Montpellier, du conseil départemental de l’Hérault.

 

++ site web ++

 
>>
 

Sous le titre Atlas / Études, se déploie une série de courtes pièces développées autour d’une même question : comment les corps racontent notre époque ? Sur un plateau nu, chacune de ces pièces voyage entre abstraction et potentiels narratifs, pour mieux s’aventurer dans des énergies différentes. Dans l’opus 1, sept jeunes femmes s’immergent dans une danse aux identités volontairement plurielles… Mis en tension par une partition musicale sinueuse et lancinante, l’opus 2 vous plonge dans un duo au féminin dont les maîtres-mots sont articulations du corps et manipulation, lignes et architecture. Dans l’opus 3, les corps se font plus sensuels et mystérieusement plus distants : un duo au masculin où règnent lenteur et souplesse, sur fond d’instruments à cordes à la mélancolie aussi trouble que dramatique. Corps jouisseurs aux limites de la transe dans l’opus 4 : un quatuor de solitudes enserrées dans une techno enivrante. Quant aux opus 5 et 6, il s’agira de créations. Deux duos au masculin-féminin : un premier résolument « manifeste » et un second tout en intimité joyeuse.

A series of short pieces on a common theme: How do bodies express the story of our era? On a bare stage, 6 opuses explore abstraction and narrative, each with a different energy: multiple identities for a septet of women, supple architectural lines for a feminine duo, slow melancholy for a masculine duo, a trance-like techno quartet, and two male-female duo creations.

 

Michèle Murray est chorégraphe et directrice artistique de la structure PLAY. Elle s’intéresse au corps et à sa capacité de questionnement et de puissance d’expression artistique. De nationalité franco-américaine, elle se forme d’abord à Düsseldorf (danse classique) puis à New-York (Merce Cunningham, Trisha Brown) et Paris, avant de collaborer à différents projets chorégraphiques en tant qu’interprète ou conseillère artistique, notamment auprès de « l’art not least » à Berlin, Didier Théron à Montpellier et Bernardo Montet au CCN de Tours. À partir de 2000, elle développe un travail personnel au sein de la Cie Michèle Murray, qui deviendra Murray / Brosch Productions en 2008, en collaboration artistique avec Maya Brosch. Elle présente de nombreuses pièces en Europe. En parallèle à son activité de chorégraphe, elle enseigne, principalement en France et en Allemagne. En 2012, avec son équipe, elle crée la structure chorégraphique PLAY et à ce jour elle compte onze pièces à son répertoire. Les études #5 et #6 seront créées au festival Uzès danse 2016.
PLAY, direction artistique Michèle Murray, est une structure qui regroupe des artistes aux préoccupations esthétiques et artistiques communes et qui mène une recherche poétique et engagée autour du corps, du mouvement et de la chorégraphie. Les recherches, souvent en lien avec d’autres modes d’expression artistique, tels que la musique, les arts plastiques ou la mode, aboutissent à des pièces et des performances pour théâtres, galeries, et autres espaces.

 

© 2016 UZÈS DANSE |conception antoine+manuel |